La maison connectée, habitat du futur ?

Maison-Connectée

De nombreux outils hightech voient le jour pour rendre nos foyers plus « intelligents » et confortables. Autrefois de l’ordre de la science-fiction, la maison connectée est désormais devenu réalité.

Facilité et sécurité

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une maison qui se s’occupe des tâches les plus pénibles ? L’électro-ménager contrôlé via un smartphone, des stores qui s’actionnent en fonction de la luminosité…

L’informatique (ou domotique) comme cerveau central du foyer et qui peut contrôler tous les objets du quotidien pour se faciliter la vie, se protéger des effractions mais aussi par mesure de sécurité notamment pour les personnes âgées ou handicapées.

Économies d’énergie et réglementations

Des solutions domotiques pour petits budget existent mais équiper son habitation de toute cette technologie a un coût encore trop élevé.

Cependant, l’investissement est intéressant puisque maison connectée rime également avec économie puisque l’on estime jusqu’à 25% de réduction sur la facture énergétique. De plus, d’ici 2020 les réglementations d’habitats neufs seront soumis à des règles strictes en matière d’écologie : les foyers devront produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Une raison de plus pour rester connecté !

Renégociation ou rachat, quelles différences ?

Rappel : définition de « prêt immobilier »

On parle de prêt ou de crédit immobilier pour désigner une somme que l’on emprunte afin de financer l’achat d’un bien ou encore d’un terrain. Le prêt immobilier est encadré par la loi. En février 2014, le Parlement européen a voté la directive régissant le nouveau cadre juridique des prêts immobiliers. Celle-ci est applicable dans toute l’Union européenne depuis le 21 mars 2016. En France, c’est à l’ordonnance 2016-351 du 25 mars 2016 que l’on se réfère. La priorité ? Protéger les intérêts des emprunteurs.
Qu’est-ce que la renégociation de prêt immobilier ?

On parle de renégociation de prêt immobilier quand on souhaite renégocier les conditions de ce dernier auprès de l’organisme prêteur. La négociation peut concerner divers aspects. Actuellement, ce sont surtout les taux d’intérêt et leur baisse historique qui amènent les emprunteurs à renégocier leur crédit. Cependant, il faut savoir que cette négociation n’est pas toujours simple. En effet, votre établissement prêteur n’est absolument pas obligé d’accepter la renégociation de votre prêt. Pour renégocier votre prêt, mettez en avant divers arguments forts afin de convaincre votre banque. Parlez de votre fidélité à cette dernière, de votre bon état de santé ou encore de votre situation professionnelle stable. Votre banque accepte de renégocier les conditions de votre crédit ? Un avenant au contrat de celui-ci sera fait. Si elle refuse, vous pouvez vous tourner vers le rachat de prêt.